04 76 89 89 51 - Tous les jours de 9 h à 18 h 30
Nous contacter
menu Fermer
0
Ski
Accessoires
Bagagerie
Hydratation
Montres
Toutes les montres
Toutes les montres
Voir les montres
Go
Lampes frontales
Toutes les lampes frontales
Toutes les lampes frontales
Voir les frontales
Go
Masque de ski
Lunettes de soleil

Quel matériel de ski nordique pour quelle pratique ?
Le ski nordique ou ski de fond est une pratique vieille comme le monde, surtout lorsque l’on considère qu’il y a plusieurs milliers d’années les habitants des pays nordiques se déplaçaient déjà sur des lattes de bois pour aller chasser.
Bien sûr aujourd’hui tout a changé, le matériel comme l’utilisation que l’on en fait. Le ski de fond est devenu un sport de masse que l’on pratique par plaisir chez certains skieurs et pour la compétition chez d’autres, le tout dans la plupart des cas, dans l’espace nordique d’un domaine skiable sur des pistes parfaitement damées.

En savoir plus

Le ski nordique est en pleine expansion depuis plusieurs années, les stations de ski investissent massivement elles aussi dans leur domaine de ski de fond qui répond parfaitement au besoin de nature et de bien être des pratiquants.
De nos jours, des pratiques distinctes existent, elles demandent chacune un matériel de ski adapté et un apprentissage technique différent.

Pour commencer, le ski de fond classique ou ski de fond alternatif, qui tire son nom de la gestuelle technique qui consiste à skier en alternant la poussée sur une jambe puis sur l’autre lors de la foulée.
Le ski de fond de style classique est la discipline parfaite pour découvrir les joies du ski nordique, car elle reste facile d’accès techniquement et physiquement, point très appréciable quand on débute un nouveau sport.
On retrouve trois familles de skis différentes au sein des modèles de classique, les skis diffèrent en termes de construction, chacun apportant des avantages et quelques inconvénients.

Le ski de fond classique à farter, ce sont les plus techniques et les plus haut de gamme, utilisés principalement par les compétiteurs, ils disposent de la meilleure glisse et la possibilité de modifier le niveau d’accroche grâce au fartage est une vraie nécessité en compétition. Le plus gros inconvénient avec ces skis, c’est qu’ils demandent beaucoup d’entretien, en plus du fart de glisse il faut aussi connaître les farts de retenue ce qui peut à la longue devenir très chronophage.

Ensuite, le ski nordique classique à peau, ce sont aujourd’hui les skis de fond les plus plébiscités par les fondeurs, l’accroche est ici assurée par une peau présente tout le long de la chambre à fart, la même que l’on retrouve sur un ski de randonnée.
Aucun entretien n’est nécessaire pour l’accroche et les peaux sont interchangeables une fois trop usées, le top. Toutes les gammes de ski existent maintenant en modèle à peau, du ski de fond pas cher pour débuter, jusqu’au modèle haut de gamme que l’on pourra utiliser sur les compétitions de longues distances.

Pour finir, les skis de fond à écailles, skis que l’on réserve souvent aux débutants, ils tendent maintenant à se raréfier, car ils sont de plus en plus remplacés par des skis à peau. Ils ne demandent eux non plus aucun entretien côté accroche, celle-ci étant assurée par les écailles taillées dans la semelle. Deux inconvénients sont à noter, les écailles peuvent s’avérer bruyantes sur les neiges dures et manquer d’accroche sur les neiges trop mouillées.

Parlons maintenant du ski de fond skating, tout change par rapport au style classique, plus de pas alternatif, mais ce qu’on appelle communément le pas de patineur, un geste technique qui peut nécessité de prendre des cours de ski pour bien démarrer.
Un ski de Skating est totalement différent d’un ski classique, côté semelle on ne fart plus la retenue, mais seulement la glisse, la structure diverge, elle aussi, les skis sont souvent plus étroits et plus nerveux.
Pour le choix lors de l’achat de sa paire de skis de skating, tout est plus simple qu’en classique, il n’existe qu’un type de ski pour le skate et l’on choisira en conséquence de son niveau, de son poids et de l’utilisation que l’on voudra en faire.

La troisième discipline existante est le ski de randonnée nordique, moins commune en France que dans les pays du nord de l’Europe et le Canada, elle consiste à parcourir de grandes étendues désertes avec ce qui se rapproche le plus chez nous d’un ski de randonnée.
Techniquement les skis de randonnée nordique diffèrent beaucoup d’un ski de classique ou de skating, ils sont beaucoup plus larges pour affronter les terrains non damés en hors-piste, munis de carre comme un ski alpin et l’accroche est assurée par une peau intégrale ou des écailles dans certains cas.

Quelle taille de ski de fond choisir ?
Prendre la bonne taille est un élément essentiel lorsque l’on choisit son équipement de ski de fond, cela déterminera la qualité de glisse, d’accroche et de stabilité de vos skis nordiques, il faut donc faire un choix consciencieux.

Pour un ski de fond classique on a tendance à dire qu’il faut choisir entre 20cm et 30cm de plus que la taille du skieur, si c’est vrai dans l’absolu, il faut prendre en compte que seule, la taille n’est pas un élément suffisant, il faut ajouter le poids dans l’équation.
En effet, à taille égale, deux skieurs ne faisant pas le même poids ne prendront pas la même taille de ski.
Le skieur le plus lourd aura besoin d’une zone d’accroche plus importante que le skieur le plus léger pour avancer, il faut donc augmenter la taille pour compenser.
Chaque modèle aura des préconisations de taille en conséquence de sa structure et ce qui peut être vrai pour un ski Rossignol peut ne pas l’être pour un ski Fischer, il ne faut alors pas hésiter à nous joindre, nous nous ferons un plaisir de vous aider dans votre choix.

En ski de fond de Skating, le problème est similaire au classique, si le choix moyen de la bonne taille s’établit entre 15cm et 20cm de plus que la taille du skieur, le poids prend encore toute son importance lors de l’achat.
Pour profiter en plein de l’accroche lors de la poussée et de la relance au moment du changement de pied, il faut que le cambre du ski de skate soit comprimé ni trop, ni pas assez, le poids du skieur doit donc correspondre à la rigidité du ski.
Encore une fois, chaque modèle sera différent et chaque taille est fabriquée pour une fourchette de poids optimal qu’il convient de respecter.

  • Livraison offerte
    dès 150€ d'achat
  • Des conseils 7j. / 7
    avec des spécialistes
  • Paiement sécurisé
    et 3x sans frais
  • Retour possible
    sous 30 jours