04 76 89 89 51 - Tous les jours de 9 h à 18 h 30
Nous contacter
menu Fermer
0
Ski
Accessoires
Raquettes à Neige
Toutes nos raquettes
Toutes nos raquettes
VOIR
Bagagerie
Hydratation
Montres
Toutes les montres
Toutes les montres
Voir les montres
Go
Lampes frontales
Toutes les lampes frontales
Toutes les lampes frontales
Voir les frontales
Go
Masque de ski
Lunettes de soleil

Pack sécurité : pelles et sondes.

Tout bon pratiquant de Freeride ou de ski de randonnée sait qu’il doit être équipé en permanence lors de ses sorties hors-piste, d’un pack sécurité complet composé d’un DVA (détecteur de victime d’avalanches), d’une pelle et d’une sonde.
Il en va de sa sécurité en cas d’avalanche bien sûr, mais aussi de celles et ceux qui l’accompagne, il est donc nécessaire de choisir consciencieusement l’ensemble de ces équipements.

Comment choisir sa pelle d’avalanche ? Une pelle, tout le monde connaît, c’est constitué d’une poignée, d’un manche et d’un godet, mais ce qui peut paraître évident de prime abord ne l’est pas a...

Comment choisir sa pelle d’avalanche ?

Une pelle, tout le monde connaît, c’est constitué d’une poignée, d’un manche et d’un godet, mais ce qui peut paraître évident de prime abord ne l’est pas autant que ça.

En effet, pour bien choisir sa pelle à neige lors de l’achat, il faut prendre plusieurs facteurs en compte : le type de poignée, la matière et la longueur du manche ainsi que la matière et la forme du godet.

Commençons par les poignées, il en existe deux principaux types, un assez commun en forme de « T » qui offre une bonne préhension et permet de pelleter dans toutes les positions, un autre en forme de « L », plus ergonomique, elle fonctionne bien avec des gants et peut être utilisée pour exercer plus de pression et déplacer la neige plus dense avec plus de force.

Vient ensuite le manche, il faut impérativement qu’il soit en métal ou en carbone, car il faut éviter tout risque de rupture lors du pelletage. Autre point très important concernant le manche, sa longueur, plus il sera long, plus le bras de levier sera important et le pelletage puissant, une bonne solution est d’opter pour un manche télescopique qui permet un encombrement minimum dans le sac à dos lorsqu’il est plié et une grande efficacité une fois déplié.

Pour finir, le godet, qui doit lui aussi être en métal avec un bord d’attaque tranchant pour entrer dans les neiges les plus compactes facilement. Il faut aussi privilégier les godets avec une partie haute la plus droite possible afin de pouvoir s’aider de ses pieds lors du pelletage.

 

Comment choisir sa sonde d’avalanche ?

Les sondes d’avalanche sont utilisées pour déterminer la position exacte des victimes d’avalanche ensevelies et pour mesurer la profondeur à laquelle elles se trouvent.

Plusieurs points sont à regarder de près au moment du choix. Premièrement, le système de tension et de blocage qui doit être le plus facile et rapide à mettre en œuvre qu’il soit possible, lors d’une coulée de neige toute seconde est importante pour les chances de survie des victimes d’avalanche et il ne faut pas perdre de temps à monter son matos. Il faut aussi que le système confère assez de rigidité à l’ensemble au moment du forage de l’épaisseur de neige.

Ensuite, il faut que la sonde soit assez longue, une sonde trop courte, en plus d’être inconfortable à utiliser pour les grands gabarits, pourrait n’être tout simplement pas assez longue sur des ensevelissements profonds. La taille minimum communément admise de nos jours est de 2.40 mètres.

  • Livraison offerte
    dès 150€ d'achat
  • Des conseils 7j. / 7
    avec des spécialistes
  • Paiement sécurisé
    en 3x et 4x avec Oney
  • Retour possible
    sous 30 jours